Le mode de fonctionnement du Pilote (ou Directif ou Chef d’Orchestre ou Contrôlant)

Le Pilote est un NON EMOTIF et un ACTIF.  Il a des rapports de pouvoir avec son environnement et est essentiellement méfiant. Il aime maitriser ce qui se passe. Il aime l’efficacité et l’action.

Son NON VERBAL et son PARA-VERBAL sont toniques. Il est présent, regarde dans les yeux, a une voix qui porte. Il est souvent peu expressif. Son rythme est plutôt rapide.

Il a de forts BESOINS DE CONTRÔLE et d’AUTOREALISATION

Ses mots clefs sont ACTION, ASCENDANCE et MAITRISE.

Son message contraignant (analyse transactionnelle) est plutôt “SOIS FORT”.

Son émotion moteur est la COLERE.

Types Ennéagramme correspondants : Type 1 (le perfectionniste) et type 8 (le chef)

Méta-programmes généralement privilégiés (PNL) : Cadre interne et Actif

Ce qui le stresse ou le fait fuir :

  • les situations qui stagnent, sans enjeu, sans challenge,
  • l’hésitation, la lenteur, le manque de cohérence et de clarté dans les intentions.

Sous stress : il n’arrive plus à écouter et peut devenir très autoritaire pour essayer de sécuriser une situation qu’il ne maitrise plus.

Très volontaire, énergique, il est orienté Action, il joue souvent le rôle de « locomotive ». Dominant, il aime prendre les choses en main et diriger. Il semble souvent tenter de contrôler la situation et les personnes. Il perçoit vite le talon d’Achille des autres et est parfois agressif. Cette agressivité peut se manifester lorsque, de son point de vue, la situation n’avance pas et qu’on s’éloigne de l’atteinte de l’objectif fixé. Cela peut également se manifester avec des personnes qu’il perçoit comme indécises ou contradictoires.

Franc, direct, confrontant, bousculant, il est exigent, parfois excessif, souvent impatient, généralement impulsif mais efficace. Vif, actif, il aime le risque et la compétition, les défis et il a horreur de perdre.

C’est un pragmatique et un instinctif. Il déteste se perdre dans de longues discussions abstraites et sans objectif clair.

Sûr de lui, il affiche directement ses opinions et accepte difficilement qu’on lui dise « non ». Il peut blesser les autres parce qu’il dit ce qu’il pense. Il a du mal à anticiper sur les réactions émotionnelles des autres et n’a pas peur des conflits. Il est en général très tranché : « c’est noir ou c’est blanc », sans demie mesure. Il peut être très insistant, voire harcelant parce que connaitre les limites des autres lui sert de repères dans les relations.

C’est un protecteur, qui peut facilement se mettre en colère quand il perçoit une injustice. C’est un chef de clan, qui sait gérer efficacement les crises. Il a le sens du devoir et des responsabilités. Il est avant tout honnête et fiable. Il travaille beaucoup et va souvent au-delà de ses propres limites émotionnelles et physiques car il n’aime pas l’auto-analyse et ne s’attarde pas sur ses faiblesses.

Les nuances de la tendance

Selon les résultats obtenus au test, 4 sous-tendances se dessinent et nuancent les comportement d’un Pilote, en colorant son fonctionnement des énergies des profils proches.

De façon générale, les personnes qui se situent près du centre du modèle ont la capacité de mettre en oeuvre et de s’adapter à tous les modes de fonctionnement humains, même si leur mode d’être au monde reste coloré de leur énergie de base.

Une personne qui travaille sur elle-même accepte peu à peu qu’il existe d’autres visions et façons d’être au monde que la sienne et apprend à s’y adapter. De plus certains métiers nécessitent plus de souplesse pour plus d’efficacité relationnelle (manager et formateur en sont deux exemples).

Pour gagner la confiance d’un Pilote

Avec lui, soyez direct et précis. Sachez indiquer fermement vos intentions et vos limites. Tenez la position, sans pour autant le laisser vous mener à l’affrontement. Autrement dit : soyez assertif.

Ne lui en veuillez pas s’il s’exprime parfois de manière un peu trop tranchée, sans y mettre certaines formes. Cela ne veut pas dire qu’il cherche à vous agresser. Parfois même, au contraire, c’est qu’il cherche à prévenir et protéger.

Proposez des activités d’extérieur, physiques. Préférez ce qui est tonique, dynamique, challengeant.

Evitez de lui imposer de passer trop de temps avec des personnes qui ne pourront pas donner autant d’énergie que lui. Il aime dominer la situation et a beaucoup de mal à s’insérer dans un groupe. Il aime par contre coordonner le travail d’équipe et soutenir les autres. Ses mots d’ordre sont action et autonomie.

Il aime décider et prendre en charge : laissez-le faire tant que cela ne nuit pas à vos projets. Il aime bouger et faire avancer : ne l’empêchez pas d’utiliser son énergie pour le bien commun. Il est peu sensible à la nuance et ne comprend pas les tergiversations : soyez sûr de ce que vous affirmez et ne vous engagez pas si vous risquez de changer d’avis. Il déteste qu’on revienne sur un accord ou une décision commune sans en avoir reparlé avant et vous le fera fermement sentir si cela arrive.

Les comportements du Pilote au travail
  • Vit dans le présent, focalisé sur les objectifs à court terme qu’il s’est définis, avec la ferme intention de ne pas perdre son temps à refaire le monde tel qu’il pourrait être dans 15 ans, ou à ressasser le passé.
  • Est toujours affairé.
  • Consacre du temps aux gens efficients (qui lui font gagner du temps) et à horreur des bavards (qui lui font perdre du temps).
  • Exige des autres qu’ils soient ponctuels ; mais peut être en retard s’il estime que « c’était nécessaire ».
  • Analyse rapidement et va à l’essentiel et exige des autres qu’ils soient brefs
  • Impulsif, il veut du résultat « tout de suite » (action avant la réflexion)
  • Interrompt les autres (surtout en cas d’urgence) mais n’aime pas être dérangé
  • Fixé sur son objectif, il évalue les situations en fonction du résultat désiré.
  • Ne prend pas nécessairement de notes.
  • Peut sous-estimer le temps nécessaire à l’activité et planifie généralement de façon insuffisante.
  • N’a pas de difficulté à dire NON, si la situation ne convient pas à l’atteinte de ses objectifs, et ne s’embarrasse pas d’excuses ou d’explications détaillées.
  • Il poursuit plusieurs lièvres à la fois et enchainent les actions rapidement.
  • Déteste les tâches ennuyeuses / trop simples.
Si vous avez un Pilote dans votre équipe, aidez le à / conseillez lui de…
  • prendre le temps de noter ses objectifs et  ses attentes, et de définir clairement ses priorités,
  • penser un projet dans tous ses détails et évaluer le temps nécessaire à sa réalisation, avant de se lancer dans l’action,
  • être plus patient avec les autres et les informer à l’avance, plutôt que d’exiger d’eux tout et tout de suite,
  • ne pas assommer les autres avec plusieurs projets en même temps,
  • moins souvent interrompre les autres et les écouter plus,
  • être plus attentif dans les discussions et penser à plus souvent regarder les autres quand il leur parle,
  • calmer son esprit de compétition et chercher à collaborer davantage,
  • réfléchir d’abord pour moins se précipiter par la suite,
  • prendre du recul et ne pas exiger autant de lui comme des autres,
  • garder du temps pour lui et le consacrer à des loisirs.

 

A lire en introduction : Les styles sociaux : gérer les équipes en tenant compte des personnalités (1)

Un article complémentaire ICI

Un film caractéristique du comportement Pilote : Basic Instinct

A suivre…